Animaux et champignons

Animaux et champignons

Phrases lugubres

Phrases lugubres

 

Longues nuits d'hiver en obscurité fermée,
Où aboutissent des rivières de tristesse !
Comme larmes déversées, près d'un mausolée,
Par des yeux empourprés en affligée détresse.

 
Le vent que d'un souffle les ramures, transperce
Dans un frissonnement constant et idolâtre
Qui fait battre le cœur et ces vaisseaux bleuâtres !
A l'ombre des ombres, éraflures en gerce.

 
Au loin ce son, résonance invétéré,
Demeuré amarré en enclave de brume.
Murmure d'un sépulcre qui enferme et hume
L'essence indispensable à l'entité.

 
Ah ! Ces démons inanimés qui me tourmentent
Phrases lugubres qui frappent, retentissantes
En remémoré regrettable et saumâtre
Que la nuit des temps n'arrivera à combattre !


Bia

*


19/03/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 152 autres membres